Quelques news depuis le dernier article.

Mon instance AWS commencait à peiner avec l’ajout de vhosts. J’ai hésité entre décentraliser ma base de données (installée en local) pour le produit RDS (Relational Database Services) proposé par Amazon, mais il s’avère que le cout de la plus petite solution coutait plus cher que le passage à l’instance EC2 supérieure, deuxième choix donc meme si ça me démange de tester RDS. J’ai profité de l’occasion pour installer munin et glances afin de mieux identifier les process énergivores.

J’ai eu l’occasion d’avancer sur mon projet de remplacement de mon portail 500px.briceis.me par une version développée en Angular, j’étais presque au bout, mais l’arrivée d’un cadeau de Noël avant l’heure a quelque peu ralenti le projet, Déploiement prévu avant Noël, ou nouvel An 🙂

L’arrivée du petit google home mini, le cadeau en question, change la donne dans la maison.
Un petit galet impressionnant ! Prise en charge native de spotify, services google, de mes ampoules connectées yeelight (nettement moins onéreuses que les Hue de Philips). Super !
Là il a fallu chercher, c’est pour controler mes raspberry tournant sous openelec (kodi)

Pour ce faire j’utilise « Control Kodi via google Home / Assistant » qui dispose d’un très bon tuto.

à la différence du guide qui propose l’installation de l’app sur glitch, j’ai préféré l’installation sur un serveur local avec node.js, cela me permet en outre de controler chaque pi alors que glitch ne permet qu’une machine. Cela m’évite également d’ouvrir directement l’api qui permet le contrôle de kodi sur le web.
Le tout mixé à ifttt qui me fait grandement penser à tasker que j’utilisais autrefois pour scénariser des actions sur mon Android, donne un résultat hautement satisfaisant, assez utile dans la cuisine quand on a les mains sales et qu’on désire changer de volume / contenu / chaine 🙂