Exit one.com, passage à Amazon Web Services 

Une machine virtuelle AWS, plus confortable, héberge désormais mes différents projets !

Pour le moment je profite de l’offre gratuite 12 mois d’AWS, une manière sympa de découvrir les tas de possibilités qu’Amazon offre, de manière plus poussée qu’au boulot (ce qui m’a d’ailleurs fait choisir AWS plutôt que Google Cloud Platform).

Niveau config: EC2 t2.micro Ubuntu, installation de traditionnels apache / php / mysql, etc. A l’avenir je tenterai probablement l’utilisation d’une solution AWS pour mes bases de données, mais je dois voir si j’en ai l’utilité par rapport aux tarifs demandés.

Seul problème rencontré jusqu’à présent sur le transfert d’un de mes domaines au manager dns route 53, dit verrouillé par amazon, dit débloqué par one.com, que je rejoins pour l’occasion.

L’interface web d’aws peut paraitre effrayante de prime abord mais on s’y sent très vite à l’aise, vraiment impatient de pouvoir creuser davantage entre 2 biberons pendant les fêtes.